Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Formation Davinci en ligne

Formation Davinci en ligne

Publié par christophe Legendre

En cette période de fin de vacances, je me suis intéressé à reproduire l'effet des appareils photo Lomo (Site LOMOGRAPHIE):

On connait tous ces images aux couleurs saturées, avec une large vignette que produise les appareils photo Lomo ( graphie). Ces boitiers 'vintage' utilisent uniquement des pellicules photo (pas de version Lomo en numérique). Je devais reproduire le Look 'Lomo' pour une séquence d'un film, voici comment je m'y suis pris.

Avant d'ouvrir le logiciel d'étalonnage, il faut comprendre qu'est-ce l'effet'Lomo'?

Il ne provient pas de ces appareils bon marché et de très mauvaise qualité, mais du traitement photochimie que la pellicule va subir. Ces effets sont réalisés en laboratoire grâce au développement croisé.

Le développement croisé (source Wikipédia):

Le développement croisé est un processus visant à développer volontairement une pellicule photographique dans la mauvaise solution chimique.

Chaque type de pellicule est associé à une solution de développement qui lui est propre. Celle-ci permet la reproduction exacte des couleurs captées lors de la prise de vue.

Il existe deux types de pellicule :

  • la pellicule négative (appelée un négatif) qui se développe normalement dans une solution C-41. Ce type de pellicule est le plus courant ; avant son transfert sur papier photographique, les couleurs présentées sur la pellicule sont inversées. Ce type de pellicule est utilisé dans la plupart des boîtiers 35 mm et est nécessaire pour l'exposition de papier photographique ou autre surface sensible
  • la pellicule positive (appelée diapositive) qui se développe normalement dans une solution E-6. Ce type de pellicule est moins courant ; avant son transfert sur papier photographique, les couleurs présentées sur la pellicule correspondent à celles captées lors de la prise de vue. Ce type de pellicule, qui peut au besoin s'utiliser dans certains appareils, est nécessaire pour la projection ou la numérisation.

Le procédé le plus fréquent est celui visant à développer une pellicule positive dans une solution C-41. Le contraire est également possible, développer une pellicule négative dans une solution E-6, mais il faudra alors prévoir une surexposition à la prise de vue afin d'obtenir une exposition adéquate.

Le développement d'une pellicule positive dans une solution C-41 résultera en un contraste plus élevé, en un chavirement des couleurs, en une saturation plus élevée et en un grain plus fort. Ce procédé est utilisé de manière artistique.

Image Lomo

Image Lomo

Pour réaliser le traitement croisé en étalonnage numérique, je vais travailler dans un premier temps avec les courbes.

Il existe de nombreuses façons de travailler les courbes pour obtenir un effet Lomo, je ne pourrais pas vous donner tous les réglages, mais Je vais essayer de vous expliquer ma démarche.

Si on regarde une image Lomo, on s'aperçoit qu'elle possède une forte dominante colorée, que les basses lumières sont teinté, ainsi que les hautes lumières.

Dans le logiciel, je vais ouvrir les outils courbes et je vais modifier les 3 courbes RGB. Pour deux de ses courbes, je vais leur donner l'aspect d'un S- curve : On ne touche pas aux valeurs des points noir et blanc, mais on modifie la courbe pour lui donner la forme d'un S (voir illustration plus bas). Le fait de modifier 2 courbes, (et faire en sorte qu’elle se croise), et de modifier leur contraste dans les gammas

La courbe qui aura subi la plus grande variation, donnera la dominante à l'image. La troisième courbe (le plus souvant la bleu), je la modifie simplement en relevant les basses lumières (pour obtenir plus de bleu dans les ombres.

Pour accentuer l’effet d’une optique de mauvaise qualité, je déforme et floute les contours de l’image. Je rajoute un fort effet de grain.

Pour s'exercer à l'effet Lomo, je teste des reglages dans des aps de ma tablette que je reproduis dans mon logiciel d'étalonnage...J'evite d'utiliser des LUT pour ce genre de reglage, car je prefère comprendre comment les reproduire. 

 

Ici, chaque courbe ont été modifié en S-Curve

Ici, chaque courbe ont été modifié en S-Curve

exemple de courbes pour un traitement croisé. La couche verte sera plus prononcé que la couche rouge.

exemple de courbes pour un traitement croisé. La couche verte sera plus prononcé que la couche rouge.

Commenter cet article

DESCHAMP 23/09/2016 09:40

top
c'est pas con comme démarcheriez à toi