Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Formation Davinci en ligne

Formation Davinci en ligne

Publié par christophe Legendre

Je voulais écrire un article sur la texture quand je suis tombé sur le texte d'Anne Beyaert qui parle de l'esthétique du pixel et dont le titre synthétise ce que je souhaite exprimer (Titre que je me suis permis de reprendre ici)

Qu'est-ce que la texture d'une image?

J.Ninio définit l'idée de texture comme " le grain des choses, la qualité de plus tangible de objets, bien avant leur couleur ou leur forme". C'est la qualité visuelle qui permet d'identifier un matériau: métal, étoffe, bois, ou pellicule.

Quand est-il d'une image numérique?  Est-ce que l'image que fabrique le chef opérateur (à partir de la lumière) , enregistré sur un support non matériel (capteur numérique) possède t-elle une texture?  

Cela peut paraître bizarre, mais je le pense bien. L'absence de matière du support donne à l'image numérique sa particularité. Si son support n'est peut être pas tangible ( absence de tout défaut ou d'élément vivant à l'écran), on peut facilement identifier une image en fonction d'autres caractéristiques tel la définition, sa dynamique, ses nuances..  Une image numérique est reconnaissable (avant étalonnage) au premier coup d'oeil.

Texture et Etalonnage.

Prenons le cas d'une production totalement dématérialisé...de la captation à la diffusion, tel l'hologramme dans Star Wars. Malgré l'absence totale de matière ( le film est enregistré par la princesse Léa en numérique,  et R2D2 le projette sans écran de projection) l'image nous parait sale et usé: Trame, pompage lumineux , définition réduite. Les couleurs peuvent nous faire penser au Technicolor trichrome.

L'accentuation de la texture dans l'oeuvre graphique du coloriste.

La matière de cette image a été rajouté dans le but d'exprimer une idée et de nous informer sur ce que nous regardons: ce message est une bouteille jetée à la mer.  

Donner du corps à une image...

L'étalonneur est la pour proposer une texture à l'image du chef opérateur, cohérente avec le récit. Avant de parler couleur et densité, je pense texture. La texture est l'un des éléments du look de l'image. Venant de l'étalonnage argentique, j'ai un faible pour le grain. Et je continue à m'interroger comme à mes débuts: comment le fusionner à l'image? Quelle granulation pour quelle taille d'image projetée? Comment définir son RMS (se replonger dans les cours de sensito)...

Pour un clip, Il m'est arrivé de proposer à un réalisateur (très Lo-Fi) des supports d'images qui avaient rien à voir avec ce que l'on rencontre: du bois ou des plaques de fer rouillées!  Depuis quelques années, j'essaye de bien comprendre les différents supports d'images (Technicolor, Kodachrome, super 8, VHS, photo, peinture...)  pour pouvoir m'en inspirer et reproduire leur texture...

"Rajouter une texture c'est redonner à l'image numérique la matière qui lui a été confisqué"

L'accentuation de la texture dans l'oeuvre graphique du coloriste.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article